FRENCH L’Islam chez un homme est comme la rage chez un chien

……Et les medias sont les complices

sarkozy-hollande-side-profiles-noses

Le 13 novembre 2015 à Paris, le 22 mars 2016 à Bruxelles, le 14 juillet à Nice, le 22 juillet à Munich, le 24 juillet à Ansbach, le 26 juillet à St-Etienne-du-Rouvray…

jacques-duhamel-church-st-etienne-normandy

Les attentats islamistes se multiplient chez nous et nos voisins. Ils frappent nos enfants, nos rassemblements, et maintenant nos prêtres dans les églises.

Chaque fois, un nouveau pas est franchi dans l’horreur.

nice-truck-terror-bastille-day-2016-victims

Mais ce qui met le plus en colère, c’est de voir que certains de ces carnages auraient pu être évités.

Un des meurtriers qui ont égorgé le père Jacques Hamel, un certain Adel Kermiche de 19 ans, était “fiché S”. A deux reprises, il avait tenté de partir en Syrie faire le djihad et avait reçu, pour toute sanction, un bracelet électronique !

Adel-Kermiche-throat-slitter-priest-duhamel

C’est comme ça que nos gouvernants assurent la protection des citoyens face au terrorisme ? En mettant aux djihadistes un bracelet électronique ? Quel effroyable laxisme !

Et ça n’indigne visiblement personne dans les rédactions où les journalistes se contentent de relayer l’information.

Oui, les médias portent une lourde responsabilité : c’est encore et toujours la même chape de plomb médiatique, qui empêche de mettre les bons mots sur l’origine de ces actes de terreur, une chape de plomb qui conduit les Français à la résignation.

Nous devons de toute urgence décupler nos actions de réinformation des Français sur le terrorisme. Car ce n’est que bien informés, qu’ils pourront eklire des dirigeants politiques qui mettront en œuvre immédiate de politiques permettant d’aller vers l’éradication de l’Islam tout entier, l’expulsion de tous les immigres musulmans, et donc la termination a tout jamais du terrorisme islamiste en France.

—> Les journalistes parlent de “terroristes”, de “forcenés”, de “tueurs isolés”… Mais ils prennent bien soin de ne pas parler de terrorisme islamiste.

islam-europe-watering-tree-to-hang

—> Des médias ont carrément décidé de ne plus publier les noms et photos de ces assassins !

Soi-disant pour éviter leur “starification” (que le groupe terroriste Etat islamiste, Daech, organise de toute façon sur les réseaux sociaux)… En réalité pour éviter de rappeler leur point commun : ce sont tous des musulmans radicalisés.

—> Quant aux photos des victimes, ces enfants, ces jeunes, ces femmes, lâchement assassinés, les médias préfèrent ne pas les montrer pour ne pas faire de voyeurisme.

C’est digne, en effet. Pourquoi les journalistes n’ont-ils pas eu les mêmes pudeurs pour Aylan, ce petit enfant de migrant, mort noyé et dont la photo a été publiée à la une de tous les médias ?

victimes-immigration-islamiste-isis


Là, vous deviez voir, être choqué, et vous émouvoir sur son sort et celui de tous ces réfugiés qu’il “fallait” accueillir à bras ouverts.

Les médias relatent en boucle les “marches blanches”, les hommages. Ils se félicitent de l’unité dont les Français, de toutes origines et de toutes religions, font preuve – et c’est vrai que c’est la première des réponses à opposer aux terroristes.

Mais les autres réponses ? L’analyse des racines du mal pour trouver les remèdes et avoir le courage de les appliquer ? Quels médias en parlent vraiment ?

* Non, ce n’est pas faire un amalgame insultant à l’égard des musulmans de France de dire que ces attentats sont le fruit, dans certains quartiers, de l’islamisation choquante qu’on a laissée se répandre au nom de l’idéologie du “vivre ensemble”.

laicite-creches-prime-noel-islam

* Oui, il faut dire que l’afflux massif de “réfugiés” depuis des mois a fait entrer des terroristes sur notre sol.
Vous souvenez-vous quand les journalistes de France Inter titraient il y a quelques mois sur le “fantasme” des terroristes infiltrés parmi les colonnes de réfugiés ?
Le réfugié syrien qui s’est transformé en bombe humaine, à Ansbach il y a quelques semaines était, malheureusement pour ses victimes, bien réel.

* Oui, il faut s’alarmer de la christianophobie qui se développe en France – plus de 100 églises profanées l’année dernière ! – et du radicalisme qui gangrène les prisons, devenues de vraies pépinières à djihadistes.

Et le plus odieux, c’est que les médias font tout pour cacher ces faits aux Français…  de peur de faire le lit de l’extrême-droite.

Des vies sont sacrifiées, des familles sont brisées, parce que des journalistes ont peur de donner raison à tel ou tel parti politique.

C’est abject.

Tous les Français ont le droit de savoir, pour  exiger des dirigeants politiques la mise en place de toute une série de mesures d’évidence qui permettraient d’aller vers l‘éradication du terrorisme islamiste en France.

gallows-noose

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*